Tous mes articles

Vous preferez voir tous mes articles en une fois ?

Trouvez-les tous ci-dessous !

ven.

31

août

2012

La Graciosa

Je me suis rendue il y a quelques semaines sur la petite île au nord de Lanzarote : La Graciosa. Cette île fait partie de l'archipel Chinijo et est protégée. Ainsi, il n'y a sur la Graciosa que deux petits villages et les routes ne sont pas goudronnées. Le seul moyen de rejoindre l'île est de prendre un ferry depuis Orzola près de la pointe nord de Lanzarote. Les bateaux étant petits, l'arrivée de touristes est très limité ce qui permet à l'île de garder son état naturel.  

 

Passer une journée sur la Graciosa, c'est comme passer une journée à la mode de Tom Hanks dans Seul au Monde. Une fois arrivée sur l'île, j'ai loué un vélo... Pas forcément une très bonne idée avec les routes non-goudronnées et le vent puissant ! Néanmoins, la route en valait la peine puisque j'étais seule sur le chemin et les paysages y sont fantastiques. A 6km du port se trouve la Playa de las Conchas (photo ci-dessus), la plus belle plage de l'île.

 

A une demie-heure de Lanzarote, c'est une île assez peu visitée et pourtant à recommander ! 

Pour plus d'images de la Graciosa, cliquer sur Galerie

0 commentaires

dim.

26

août

2012

El Mirador de los Valles

Une fois le nord de Lanzarote atteint, il est possible de redescendre en passant par Haria, la ville aux mille palmiers, puis de s'arrêter un instant au Mirador de los Valles.

0 commentaires

dim.

26

août

2012

Le Jardin de Cactus

La dernière oeuvre de César Manrique sur l'île fut El Jardin de Cactus. 

 

"Le monde entier est un cactus ! Il est impossible de s'asseoiiir !"

 

Rassemblant plus de 1400 espèces de cactus dans un amphithéâtre de pierres volcaniques.

 

Le jardin est dominé par un vieux moulin qui servait autrefois à faire de la farine de maïs ou gofio, un élément important de la cuisine canarienne.

0 commentaires

dim.

26

août

2012

La Cueva de Los Verdes

Au nord de l'île se trouve la Corona, un autre volcan. Durant son éruption, celui-ci a créé plusieurs tubes volcaniques. Le principal se nomme la Cueva de los Verdes. On y entre par la partie effondrée et la partie visitable s'étend sur un peu plus d'1 km. Le tube fait plus de 6km et continue durant 1,5km sous la mer. Les parois du tunnel ont en effet mis en valeur par un jeu de lumières conçu par l'artiste César Manrique.

 

Malgré son nom, la Cueva de los Verdes n'a rien de vert ! Les Verts étaient le nom de la famille propriétaire du terrain. Dès le XVIIème siècle, le tunnel a été utilisé par les habitants de Lanzarote, ou Conejeros, en tant que refuge en cas d'invasions pirates. 

 

Entre grandes salles et couloirs tortueux, la Cueva de los Verdes est une des attractions les plus importantes de l'île.

 

Pour plus d'images de la Cueva de los Verdes, voir dans Galerie

Le volcan La Corona
Le volcan La Corona
0 commentaires

dim.

19

août

2012

La mascotte

Losqu'on travaille en réception, les clients nous voient toujours au même poste avec les mêmes vêtements. Ils ont ainsi parfois tendance à penser que, nous réceptionnistes, ne sommes pas des êtres humains comme les autres, un peu comme des robots présents 24 heures sur 24 pour répondre à leurs demandes.

 

Lorsqu'on fait un stage comme moi dans un hôtel, on bénéficie d'un logement dans l'établissement-même. On pourrait penser que chaque fois que je sors de ma chambre, les clients m'assaillent de question mais il n'en est rien. En effet, ils s'attendent tellement à me voir dans mon uniforme que la plupart du temps, lorsque je sors habillée "normalement", mes lunettes de soleil sur le nez, je passe incognito.

 

Néanmoins, lorsque je suis en uniforme, mon site, c'est la réception, et pour certains le fait que je puisse m'en éloigner, à la fin de mon service ou pour aller manger, semble tout à fait exceptionnel !

0 commentaires

sam.

11

août

2012

El Golfo

Un petit peu au sud du Parc de Timanfaya, se trouve sur la côte ouest de l'île, la petite ville de pêcheurs d'El Golfo.

 

La ville est assez célèbre pour ses restaurants de fruits de mer, mais ce qui attire surtout les touristes en ce lieu est le fameux golfe d'où vient le nom du village en question.

 

El Golfo est une plage de sable noir encaissée entre deux falaises. La baignade y est cela dit fortement déconseillée du fait des courants marins. Sa particularité vient du lac intérieur qui s'est formé entre la plage et la falaise. Sa couleur verte est due aux algues proches de la surface. Néanmoins, le lieu possède uen concentration importante en "olivino" ou olivine, pierre verte utilisée pour faire des bijoux. L'olivine est apparu en ces lieux lorsque la température du magma en fusion a baissé jusqu'à atteindre la température de cristallisation. Les gisements d'olivine les plus remarquables se trouvent à Lanzarote, ou au niveau du Python de la Fournaise.   

Pour plus de photos de mes visites, se rendre dans Galerie

0 commentaires

jeu.

09

août

2012

Dimanche : jour du marché

Chaque dimanche, tous les clients se ruent à la réception pour nous demander tous la même chose : "Vous avez les horaires du bus pour le marché de Teguise ?"

 

Attention, différence à faire, Teguise n'est pas Costa Teguise. Les deux villes sont en effet séparées par une bonne dizaine de kilomètres.

 

Si le marché attire les foules, Teguise a la particularité d'être l'ancienne capitale de Lanzarote.

 

Fondée en 1428, la petite ville porte le nom d'une princesse guanche. Elle fut la capitale jusqu'au milieu du XIXème siècle. La capitale est ensuite devenue Arrecife, afin de développer l'industrie de la pêche.

 

La balade y reste néanmoins tr`s agréable dans son dédale de rues tranquilles.

 

Ci-dessous l'église Nuestra Señora de Guadalupe.

0 commentaires

mer.

08

août

2012

¡ Ay Kalima !

Kalima, quel joli mot ! ... Croyez-moi, vivre la Kalima n'a rien de joli. C'est en effet, le petit nom que donnent les Canariens au sirocco, ce vent chaud soufflant dans le Sahara. Celui-ci arrive parfois jusqu'aux côtes canariennes.

 

Les vents bretons qui soufflent habituellement se calment alors, le ciel est jaunâtre dû au sable en suspension dans les airs, et pendant qu'une poussière jaune ou rouge recouvre tout, la température grimpe pendant une à deux semaines au-delà des quarante degrés !

 

On a ainsi l'impression de vivre dans un four. Ce qui est bien dans cette situation, c'est que bizarrement la Kalima met les clients sur les nerfs, en particulier qaund ils se trouvent dans un hôtel sans air conditionné. En face, leur répondent des réceptionnistes, moi compris, en uniforme. Allez porter chemise, veste, jupe, collants et chaussures fermées par ce temps !

 

La Kalima nous a rendu visite une semaine fin juin, et la deuxième quinzaine de juillet. Ci-dessous, une photo pour vous donner une petite idée d'un ciel de kalima à 14h !

 

0 commentaires

lun.

23

juil.

2012

A chaque culture ses spécificités

Les Espagnols ont une conception différente de la vie.

Par exemple, quand les petits Espagnols demandent à leurs parents comment on fait les bébés:

 

 

Les Espagnols ont tous deux noms de familles : le premier de leurs deux parents. Ainsi, lorsque les Espagnols se marient, ils ne changent pas de nom. Cependant, ils ne portent pas non plus d'alliance, d'où des remarques de ce type :

0 commentaires

dim.

22

juil.

2012

Bienvenue dans mon désert !

La semaine dernière, ma famille est venue me rendre visite. Si en raison de soucis techniques, je ne posterais mes photos que plus tard, il est néanmoins fascinant de constater que toutes les personnes arrivant à Lanzarote ont la même première impression !

 

Petite pub au passage pour le blog de ma petite soeur :

http://grapfruits-potine.over-blog.com/

 


0 commentaires

dim.

22

juil.

2012

1er juillet 2012 : Les Espagnols, champions d'Europe !

Mais c'était également le jour où nous avons, avec Céline, l'autre stagiaire en réception française, célébré le départ de Maya, stagiaire chez Fram. Soirée donc entre Françaises à Puerto del Carmen, la plus grande station balnéaire de Lanzarote !

Si la soirée fut riche en émotions, nous retiendrons ce moment : ^^

 

0 commentaires

sam.

21

juil.

2012

Me revoilà !!!

Bien ! Après presque un mois de silence, me revoilà !

 

Beaucoup de travail, beaucoup de chaleur, une semaine de vacances avec ma famille, l'écriture de mon rapport et des problèmes avec mes appareils électroniques m'ont retardée !

 

Concernant ce dernier point, sachez que l'électronique et Lanzarote ne font pas bon ménage. Mine de rien, cela commence à me coûter cher !

Bien entendu, mon âme d'écologiste tient à signaler à mes honorables lecteurs que je N'AI PAS enterré mes appareils électroniques dans le sol de Lanzarote !!! C'est simplement une mise en scène !!! J'invite chacun à utiliser des bennes de recyclage prévues à cet usage.

 

*P.S.: Aucun cactus n'a été blessé dans la conception de ce dessin !

 

 

0 commentaires

lun.

25

juin

2012

Le 23 juin 2012 : jour capital en Espagne !

Il y a des jours comme ça où il y a, non pas 1, mais 2 évènements importants se passant dans la vie d'un pays.

Le premier : le match de l'Euro 2012 Espagne - France

J'avais été conviée à aller le voir chez mon amie Lucia, ou plutôt chez une amie de Lucia. Je me suis donc retrouvée seule Française au milieu d'une tripotée d'Espagnols. Malgré les quelques sarcasmes sur les Français entendus, il était néanmoins intéressant de constater qu'en Espagne, on ne rigole pas avec le foot ! Chacun fait un effort pour porter quelque chose de jaune et/ou rouge, on apporte son drapeau, et on mange des tortillas ! La tortilla est une sorte d'omelette aux pommes de terre sous forme de gâteau que l'on mange sur du pain ou une biscotte.

Pour une recette de tortilla; cliquez sur le lien suivant :

http://www.marmiton.org/recettes/recette_tortilla-espagne_11274.aspx

 

Le deuxième : Los Fuegos de San Juan

Tout comme en France, les feux de la Saint Jean sont célébrés en Espagne. Aux Canaries, cela tombe chaque année le 23 juin. Les gens restent éveillés toute la nuit et font un feu. Chacun écrit sur un papier les choses qu'il préfèrerait oublier puis le jette dans le feu. S'il brûle, la tradition veut que cela nous garantisse du bonheur jusqu'à la fin de l'année. La fête continue jusqu'au matin.

 

1 commentaires

sam.

23

juin

2012

Une nouvelle meilleure amie

Nous avons eu l'honneur d'accueillir deux nouvelles stagiaires en réception la semaine dernière. La première, Céline, vient de France et on lui souhaite la bienvenue ! ;-) La seconde est une Roumaine qui a déjà vécu en Espagne 7 ans et dont nous allons garder le nom secret.

 

Je suis donc, comme vous pouvez vous en doutez, en train de me faire une nouvelle meilleure amie ! Affaire à suivre ...

1 commentaires

ven.

15

juin

2012

Timanfaya ou Apocalypse Now

Si vous trouvez, comme moi, que les paysages de Lanzarote sont lunaires, c'est que vous n'avez pas vu le Parc National de Timanfaya. Aller à Timanfaya, c'est se rendre sur Mars.

Pour comprendre ce parc national, il faut connaître l'histoire de Lanzarote.

Il était une fois ...

Un charmant petit village nommé Timanfaya. Tout le monde vivait heureux, chacun cultivant les terres les plus fertiles de Lanzarote. Puis le 1er septembre 1730 entre neuf et dix heures du soir, la terre s'est ouverte à Timanfaya et une montagne énorme en est sortie. Pendant six ans, la lave a coulé et a recouvert les trois-quarts de l'île, enterrant une douzaine de villages.

Devenues le parc national de Timanfaya en 1973, las Montañas del Fuego ou les montagnes de feu sont restées telles qu'elles étaient une fois calmées en 1736. 

Au centre du parc, il fait 400 degrés deux mètres en-dessous du sol. De fait, l'artiste César Manrique y a créé un restaurant où les aliments sont cuits par la chaleur naturelle sortant d'un puits.

 

Une visite à Timanfaya est à la fois impressionnante et effrayante. Celle-ci nous rappelle la vie peut être éphémère et peut changer du jour au lendemain.

 

Pour plus de photos de Timanfaya, voir dans Galerie 

0 commentaires

ven.

08

juin

2012

L'Auberge Espagnole

Depuis le départ de notre chère Cassandre, j'ai dû déménager dans une autre chambre et rejoindre d'autres stagiaires. Je vis à présent avec Agata, une Polonaise et Luis, un Bulgare. Ce qui promet de nombreux chocs culturels. En voici un : 

* La vie est tellement chère ici ! Il faut payer 6€ au cinéma !

* Ne m'en parle pas ! Je dois payer 10€ la coupe chez le coiffeur ! Ils veulent notre ruine !


Nous avons eu l'opportunité de vivre pendant deux jours avec un Italien, qui se trouvait être mineur, mais qui restera dans nos mémoires avec cette réplique :

La responsable des Ressources Humaines me fait venir ici, mais je ne peux pas travailler car je suis trop jeune ! Mais tu sais ce qui m'énerve le plus ? C'est que c'est une femme et elle se permet de me parler comme ça ! Mais bon, je suis Italien, c'est pour ça que je réagis comme ça !

 

No comment ....

0 commentaires

ven.

08

juin

2012

La Dream Team

Spéciale dédicace à Candy et Lucia, mes collègues féminines de réception !!! ¡ Para vosotras, chicas ! =) 

0 commentaires

mer.

30

mai

2012

Día de Canarias

Le drapeau des Canaries
Le drapeau des Canaries

Le 30 mai, c'est le jour férié des Canaries ! C'est un jour de célébration à travers toutes les îles. Celui-ci commémore la première session du Parlement des Canaries en 1983 suivant de quelques jours la proclamation de leur autonomie. Les Canariens sont censés porter en ce jour le costume traditionnel de leur île. Les enfants doivent porter un pantalon noir, une chemise blanche et un foulard rouge en guise de ceinture. Si les festivités sont les plus importantes à Tenerife, les autres îles proposent des concerts, des parties de palo (un jeu de balle canarien) ! 

0 commentaires

jeu.

24

mai

2012

Brise légère sur Lanzarote

A Lanzarote, il y a du vent. Le sirocco, vent d'Afrique, nous apporte néanmoins un peu de fraîcheur. Il est cependant intéressant de constater que même si l'île est relativement petite, le sud n'en bénéficie pas, contrairement au nord. 

 

Il se trouve que Costa Teguise se trouve dans la partie nord de l'île. Et quand je dis dans le titre "Brise légère", je sous-entends bien entendu une brise similaire à celle qui caresse la Pointe du Raz en Bretagne, si vous voyez ce que je veux dire ! Cela nous vaudra d'ailleurs d'assister à une épreuve de la compétition mondiale de windsurf au mois de juin. Photos à venir !

 

Je me devais de faire ce petit point météorologique afin que vous puissiez comprendre mon dessin.

A la réception, notre présentation peut avoir un impact sur l'image qu'un client peut se faire de l'hôtel. De fait, je passe beaucoup de temps dans la salle de bain chaque matin.

Mais comme je le disais tout à l'heure, une légère brise souffle sur le nord de Lanzarote

 

 

 

1 commentaires

ven.

18

mai

2012

Amis de la poésie, bonsoir

Souvenez-vous que je vous parlais l'autre jour de la non-formalité des contacts espagnols : on tutoie, on tapotte, on semble se connaître depuis toujours que ce soit à l'oral (tant physique que téléphonique) ou à l'écrit.

 

"Les Espagnols ont le sang chaud !" dit-on. Certes. Néanmoins, ils n'ont pas leur langue dans leur poche, et en particulier lorsqu'il s'agit d'exprimer leur étonnement.

 

¡ Joder ! ¡ Eso es una cosa de putamadre ! 

Je crois que je n'ai pas besoin de vous traduire cette charmante phrase ! Sachez simplement que Joder en français commence par P- et finit par -ain, et non, ce n'est pas "pain". Ce mot, je l'entends, selon les collègues, au minimum 5 fois par jour !

 

En même temps, il m'a fallu beaucoup de temps pour comprendre ce qu'on me racontait et c'est encore parfois difficile. Ce qui m'en vient à parler de l'accent canarien.

 

Comment dire ? Prenez de l'espagnol, adoucissez le ton mais accélérez la cadence, et au passage retirez les S. C'est pas clair ? Bon : imaginez qu'un espagnol vous parle en ayant de la purée brûlante dans la bouche. Ajoutez leurs mots à eux du type la guagua (non, dîtes "wawa") pour le bus et voilà, vous y êtes à peu près. Néanmoins, les Canariens sont des gens adorables et très bavards, et j'ai donc sans cesse l'opportunité d'améliorer ma compréhension de cet accent spécial.

 

Quoi qu'il en soit, lorsque je vois les touristes de la péninsule ibérique regarder avec des yeux ronds l'un de nos chers techniciens lorsqu'il se met à parler car ils sont incapables de le comprendre, je me dis que je ne devrais pas être aussi dure avec moi-même ! ;-)

 

0 commentaires

mer.

16

mai

2012

Au revoir Cassandre

Et voilà ! Elle s'en est allée peu avant l'aube, rejoindre sa chère Bretagne.

Donc spéciale dédicace pour toi, merci beaucoup à toi Cassandre pour tes enseignements et pour avoir été ma colocataire, et collègue, pendant ce premier mois et demi ! 

0 commentaires

ven.

11

mai

2012

Doko Koko Soko Asoko

Les férus de japonais reconnaîtront ici le principe d'ici, là et là-bas dans ce titre. Les japonais définissent la distance des choses par rapport à leur espace vital propre (dans le mien, dans le tien, ou en-dehors).

M. Mertens, notre professeur de communication nous a fait un cours sur ce rapport à l'autre une fois. Il y disait qu'au niveau du rapport à l'autre, on avait d'un côté les japonais, à l'autre extrémité les américains, et que la France et l'Espagne se trouvaient relativement entre les deux. A l'époque, j'étais d'accord... 

Non, la France et l'Espagne ne sont pas pareilles de ce point de vue !!!

Après plus d'un mois passé ici, il me semble maintenant évident que les espagnols, ou en tout cas les canariens, sont beaucoup plus proches des américains et nous sommes beaucoup plus proches des japonais !

"Barcelo La Galea, Buenos Días. La entiende Emilie."

"Salut Emilie ! Ecoute, tu pourrais me rendre un service et me passer la chambre 230, ce serait vraiment sympa !"

 

Oui, ici tout le monde se dit "Tu", peu importe l'âge, la position hiérarchique ou le fait qu'on connaisse la personne ou non. Quand mes collègues souhaitent me dire quelque chose, ils vont dire "Mira" et agrémenteront ce mot d'une tape sur mon bras ou me l'agripperont tout simplement si la chose est importante. Lorsqu'on n'a pas l'habitude, on finit par en avoir des bleus !

 

Et cette familiarité fonctionne tout autant au téléphone que face à une personne ou dans un email ! 

L'autre jour, le chef de réception m'a demandé de rédiger un email pour Fram. Je lui ai traduit ce que j'avais écrit et il m'a répondu : "On dirait un discours de François Miterrand mais bon ça ira quand même !" En France, nous nous devons d'être ultra formels dans nos écrits, autant papier qu'électronique, et au téléphone.

 

Alors réflexion faite, les espagnols sont beaucoup plus proches des américains, et nous des japonais.

Donc, moi, je dis, "Koko, Soko, Asoko" !!! 

 

0 commentaires

ven.

11

mai

2012

A la façon de Magritte

Quand les journées de travail sont longues, il est très agréable d'avoir des collègues qui ont de l'humour. Alors à tous, je dis merci !!!

0 commentaires

ven.

11

mai

2012

Bonsoir ou Bonne Nuit

Petite leçon de français entre collègues après le déjeuner

0 commentaires

ven.

04

mai

2012

Le charme traditionnel des stations balnéaires

Ahhh, les stations balnéaires, ces centres d'activités plein de touristes à la peau rosée grâce à un bon gros coup de soleil des Canaries après s'être endormis sur la plage, la crème solaire sagement rangé dans le sac. 

 

Si Costa Teguise est le 2ème centre important de l'île, le premier est Puerto del Carmen avec ses kilomètres de plage. Il est intéressant de constater que si les deux villes ne sont distantes que de 15km, elles sont relativement différentes d'un point de vue naturel. Je m'explique :

 

Costa Teguise possède de belles plages sur lesquelles on trouve des pierres volcaniques, et un vent digne de notre belle Bretagne. Ainsi, la mer est agitée et transparente, ce qui fait le bonheur des amateurs de surf et de windsurf. 

 

Puerto del Carmen possède des plages de sable fin, le vent n'est qu'une légère brise, et l'océan est aussi calme que la Méditerrannée. Cependant, la mer est plutôt opaque et rejette des petites algues. 

 

Le choix est difficile mais s'il y a bien une chose commune aux deux villes, ce sont les boutiques. Celles-ci défendent les valeurs culturelles de l'île...

Ainsi les boutiques permettent de découvrir les produits typiques de l'île...

... de même que ses restaurants et bars espagnols...

... et si on a trop mangé, on est tout de même bien content de trouver un médecin pour nous aider !

Bref, c'est ça aussi le charme des stations balnéaires, la plage et la culture du pays réunies en un même lieu.

0 commentaires

lun.

30

avril

2012

Le 33

Comment dire ? Lorsqu'on est dans un pays étranger, et qu'on veut appeler l'hexagone, la France est représentée par le nombre 33.

 

Une cliente m'a dit qu'elle n'arrivait pas à appeler un portable depuis le téléphone de sa chambre. Je lui explique qu'il faut tout d'abord composer trois fois le 0 (pour sortir de l'hôtel, et deux fois pour l'international), le 33 et composer son numéro sans le 0 au début.

Si ça ne marche pas, revenez à la réception et vous appelerezd'ici. "Compris !", me dit-elle et elle s'en va.

Elle revient: "Je ne comprends pas, j'ai fait comme vous avez dit !" Elle me montre le papier avec son numéro. Je lui dit qu'il lui manque un couple de chiffres (06 ** ** **). Elle me dit que oui mais qu'après le 06, il y a un 33 et comme elle doit le faire avant il ne faut pas qu'elle le mette... C'est bien ça, hein ?

 

No comment.... 

 

1 commentaires

dim.

29

avril

2012

Ce soir sur la Cuatro: Le Roi Lion

Parce que la mort du père de Simba est triste même en espagnol !

2 commentaires

lun.

23

avril

2012

La croix du réceptionniste (même en stage!)

Mes tenues:

3 commentaires

lun.

23

avril

2012

Chers clients, merci d'être là !

Aujourd'hui, moi, Cassandre et Augusto à la réception...

 

 

2 commentaires

ven.

20

avril

2012

2012: Fin du monde

Ou pour les francophones: "Oh, je suis tellement déçue ! J'ai le tout-inclus, et dans les fontaines à boissons, il n'y a qu'un seul type de bière ! C'est atroce !"

 

Merci à Cassandre pour son aide ;-)

0 commentaires